Londres pratique

Que voir ? Que faire ? Où manger, où boire ? Découvrez le guide pratique pour planifier votre voyage et vos activités à Londres.

Tous les conseils de cet article se basent sur notre expérience personnelle mais sont également des idées issues de guides que vous pourrez vous procurer en librairie, à la Fnac ou sur des plateformes d’achat en ligne comme Amazon.

Londres pratique

Légende

  • Vert : testé et recommandé ;
  • Rouge : testé, à éviter ;
  • Orange : testé, avis mitigé ;
  • Bleu : recommandé (réseaux sociaux, guide touristique…)

I. Se rendre à Londres

Covid-19

Pour les belges qui se rendent à Londres : le Covid Safe Ticket ne doit plus être présenté et plus aucun formulaire ne doit être rempli, à l’aller comme au retour.

Documents nécessaires

Jusqu’au 30 septembre 2021, il sera toujours possible de voyager en présentant la carte d’identité électronique.

Attention toutefois : à partir du 1er octobre 2021, les voyageurs européens devront présenter un passeport valide. Un visa sera demandé seulement pour des séjours prolongés.

De plus il vous faudra très certainement souscrire à une assurance couvrant les éventuels frais médicaux sur place.

Le Brexit

Pour obtenir davantage d’informations sur le Brexit, consultez les liens suivants:

Les moyens de transport

Le train

Jusqu’à présent nous avons toujours pris le train pour nous rendre à Londres. Pour information sachez qu’il existe d’autres moyens de transport comme le ferry ou bien l’avion. Pour le train, rien de plus simple que l’Eurostar via l’Euro tunnel, départ depuis Bruxelles-Midi International. Le prix des billets peut énormément varier selon le créneau horaire et les places disponibles. C’est pourquoi il est recommandé d’attendre une promotion type « Aller-Retour à partir de 49€« . Aussi ne réservez pas à la dernière minute pour profiter de ces tarifs, car un billet simple « aller » peut vite couter jusqu’à 119 € même en classe standard.

Une fois les billets réservés en ligne un code sera indiqué sur le récapitulatif de votre commande. Il suffira de retirer vos billets à l’entrée de la zone Eurostar à Bruxelles-Midi en introduisant ce même code ainsi que la carte bancaire utilisée pour le paiement. Il y a plus simple encore : on peut imprimer les billets à la maison ou les charger dans Google Pay. Il n’y a plus qu’à scanner le code-barres à la borne lors du check-in.

Il est recommandé d’arriver au minimum 1h avant le départ car le contrôle des passeports est malheureusement plus long que le contrôle des cartes d’identité.

Les alternatives

Vous souhaitez plutôt…

Gérer vos bagages

Pour la consigne à bagages, plusieurs solutions existent :

  • Stasher : ce site est un peu à l’image d’Airbnb. Il liste un ensemble d’établissements qui proposent des consignes à bagages. A partir de 5£ par jour et par bagage, assurance de base comprise. Ajoutez à cela des frais de réservation de 6,60£ ;
  • Les musées : on y trouve des consignes payantes mais qui limitent parfois la taille de la valise déposée. On y trouve parfois des casiers (de taille variable) ;
  • Le service Excess Baggages est proposé dans plusieurs gares de Londres. Ils sont chers mais efficaces. Pour éviter de faire inutilement la file on peut réserver en ligne. Les prix de 2022 sont repris ci-dessous.
    • Si on laisse plus de 6h : compter 15£ par bagage ;
    • Si on laisse moins de 6h : compter 7,5£ par bagage.
  • La gare de Victoria dispose d’une consigne moins chère qu’à Saint-Pancras mais c’est plus loin si on doit reprendre l’Eurostar. On peut retrouver plus d’informations sur le site de Transport for London.

II. Se déplacer dans Londres

  • La méthode masochiste : à pieds (de A à Z).
  • La méthode sage mais plus couteuse : le métro et le bus.
  • La méthode de celui qui veut dépenser tout son argent : le taxi (ou – cher, le minicab, principe similaire à Uber avec une app dédiée).
  • La méthode du débrouillard : en voiture (cher ; il faut compter la taxe de congestion de ~11,50 £/jour pour circuler dans le centre + les parkings).

En ce qui nous concerne nous avons plusieurs fois choisi le métro et le bus lors de nos voyages à Londres. Attention que le bus, et surtout le métro, sont plutôt couteux. Pour les deux il est possible de payer avec des cartes trajets ou bien la fameuse Visitor Oyster Card, que l’on peut demander au bar-restaurant dans l’Eurostar (pré-chargée et valide à vie).

Fares – Transport For London

Le lien ci-dessus reprend les tarifs de métro / DLR / Overground pendant et en dehors des heures de pointe. Si vous comptez utiliser une Oyster Card ou des cartes trajet, vous bénéficiez des avantages du capping journalier (plafonnement automatique). Plus de détails : qu’est-ce que c’est ? comment ça marche ?

Fonctionnement

Prendre le métro à Londres est vraiment très simple :

  • Repérez la station où vous devez vous rendre et la ou les lignes qui la desservent.
  • Repérez la station où vous vous trouvez et quelles lignes emprunter.
  • Une fois à la première station, les lignes sont indiquées par couleur et destination(s) importantes et terminus. Suivez les pancartes colorées pour trouver où vous rendre. Ensuite choisissez votre quai en fonction de la direction du métro (exemple : Southbound Platform).
  • Si vous faites un arrêt à une station pour prendre une autre ligne, il ne faudra pas payer à nouveau. Suivez les pancartes colorées pour trouver la ligne suivante à prendre puis le bon quai en fonction de la direction.
  • Une fois arrivé à la bonne station, suivez les panneaux « Way out » qui vous mèneront aux portiques automatiques. Passez la carte ou votre ticket de transport pour valider votre trajet.

Pour l’Overground ou le DLR il n’y a pas vraiment de différence. En ce qui concerne le second, il ne faut pas oublier de pointer à l’entrée comme à la sortie, car il n’y a pas de portique bloquant. Il ne sera évidemment pas rare de rencontrer l’un ou l’autre contrôleur.

Pour le bus, il suffit de regarder les trajets sur le site TFL sinon sur Google Maps. Le principe de l’Oyster Card est le même ici. Il faut uniquement scanner en montant. Le prix des bus qui présentent le logo circulaire rouge est de 1,50 £.

Planifier votre trajet sur votre smartphone

Pour l’ensemble des transports vous pouvez également utiliser une application telle que Citymapper. En effet celle-ci permet de planifier vos trajets et affiche les alternatives en fonction du trafic, que ce soit pour le bus, le métro ou tout autre forme de transport. Et en bonus, plusieurs villes sont prises en charge donc cela n’est pas utile que pour Londres.

Titres de transport

Notez que le site TFL propose une page qui vous permet de comparer les différents titres de transport afin de savoir lequel acheter (en fonction de la durée de votre séjour par exemple, ou des activités que vous souhaitez faire dans / hors Londres).

  • Visitor Oyster Card : il s’agit de la carte qu’on obtient dans l’Eurostar.
  • 1-Day Anytime Travelcard : àpd. 14,40 £ (zones 1-4) à 20,30 £ (zones 1-6).
  • 7-Day Anytime Travelcard : àpd. 38,40 £ (zones 1-2) à 70,30 £ (zones 1-6).

La Visitor Oyster Card reste un choix idéal lorsqu’on se déplace énormément en métro dans la ville. Non seulement elle offre des avantages comme le plafonnement journalier mais elle est aussi valable à vie et votre solde n’expire jamais. N’oubliez pas qu’elle fonctionne aussi pour les bus, l’Overground ou le DLR. Il n’est par contre pas possible de l’enregistrer en ligne pour vérifier le solde restant.

Depuis le nouveau maire : le second trajet au prix d’un seul. Si vous changez pour l’Overground, le bus ou le DLR, ou si vous reprenez le métro dans la même heure, votre second trajet n’est pas comptabilisé (on a des choses similaires avec les TEC ou la STIB).

Plans des bus et métro

Si vous comptez voyager en bus ou en métro n’hésitez pas à télécharger les plans.

+ Plan de métro – Dernière version sur le site TFL. Remarquez que le PDF inclut des informations supplémentaires sur une autre page. Il existe aussi une application pour smartphone, Twitter et les informations sur le site web.

+ Plan de bus – Dernière version sur le site TFL.

Quelques exemples de trajets

Dans le quartier de Bloomsbury, les stations principales sont King Cross Saint-Pancras, Euston Station mais également Russell Square, qui est un peu plus au sud. Russell Square se trouve sur une unique ligne, qui est celle de Piccadilly ; elle permet de rejoindre en vrac Covent Garden, Green Park, Hyde Park, South Kensington, mais aussi Manor House ou Southgate.

Depuis la station de Euston, il est facile d’accéder à Camden Town via la Northern Line, ou d’aller à Victoria. Enfin King Cross donne vraiment accès à de nombreuses lignes dont Hammersmith & City, Circle Line et la Metropolitan Line, qui permettent d’aller un peu partout dans le centre.

Ci-dessous vous trouverez quelques exemples de trajets que l’on peut faire. Il est à chaque fois mentionné la ligne à prendre et la destination.

+ Aller à Notting Hill

+ Aller à Abbey Road

Le choix de la voiture reste envisageable, cependant cela reste plutôt cher pour se parquer. La solution recommandée par le routard reste le parking payant mais les tarifs risquent de vous faire pleurer. Plus d’informations : Tube station car parks.

Liens utiles

  1. Visit London : se déplacer à Londres
  2. Autres informations sur le routard.com

III. Se déplacer hors de Londres

Si vous envisagez de prendre le train, attendez-vous à un peu d’énervement. En effet les chemins de fer anglais peuvent être utilisés par plusieurs sociétés, qui peuvent aller d’un endroit A à un endroit B, en desservant des gares mais pas d’autres. Toutes proposent leurs propres tarifs, et une fois à la gare, cela peut parfois être compliqué pour s’y retrouver dans tous les panneaux d’affichage.

Les voies sont annoncées par l’intermédiaire de ces panneaux. Soyez attentifs aux annonces car les annulations sont fréquentes et il faut dans de rares cas prendre un train d’une autre compagnie pour terminer le trajet. Ce fut notre lorsque nous avons dû nous rendre à Brighton pour la première fois.

Autre conseil : il est préférable d’acheter les billets à l’avance et de les retirer à la gare ou de les charger sur votre smartphone. De plus vous remarquerez que les anglais ont des prix totalement différents en fonction des heures de pointe, que l’on soit dans celles-ci ou en dehors. Le plus simple est donc de consulter les horaires et les prix en ligne sur The Trainline. Notez que le site propose également une application mobile.

Liens utiles

  1. Le train en Angleterre
  2. The Trainline (horaires, réservation, etc)

IV. Manger à Londres

Londres et sa culture : il y a moyen de manger un peu partout et toute sorte de cuisine (même belge). Voici une liste non-exhaustive de restaurants / cafés où vous pouvez manger sans crainte d’en ressortir en râlant ou simplement malade.

  • Big Chill – King’s Cross (avec rooftop ouvert jusqu’à 22h)
  • Burger & Shake – Bloomsbury (burgers maison)
  • Burgershack @ The Royal Oak – Marylebone (burgers et viandes)
  • Chez Antoinette – Covent Garden (tartines & autre restauration rapide)
  • GAIL’s bakery – Portobello Road, Notting Hill (déjeuner, pâtisseries,…)
  • Homeslice Pizza – Neal’s Yard, Seven Dials
  • La crème de la crêpe – Covent Garden
  • La Porchetta Pollo Bar – Soho
  • Pâtisserie 2 Amis – Bloomsbury (déjeuner et pâtisserie)
  • Patty & Bun – Soho (burgers)
  • Pear Tree Café – Battersea Park
  • The Cheese Bar – Seven Dials Market
  • The Cheese Wheel – KERB Street food Market, Camden Town
  • The Waterway – Maida Vale (grill, burgers)
  • Zizzi – Paddington/Marylebone/Notting Hill (pizzas, pâtes…)

Définitivement fermés :

  • Charlie’s – Notting Hill (pâtisseries et cafés)
  • Ed’s – Soho (burgers à l’américaine)
  • Paul Rhodes Bakery – Notting Hill
  • Scotchtails – Borough Market

V. Boire à Londres

Si vous souhaitez vous arrêter pour boire une bière anglaise, un cocktail, ou simplement un café ou une limonade, voici une liste non-exhaustive des endroits qui pourraient vous plaire.

  • 20th Fenchurch Street Sky Garden (résa exigée avant 19h)
  • Big Chill – King’s Cross (avec rooftop ouvert jusque 22h)
  • Café in the Gardens – Russell Square (en cas de beau temps)
  • Chez Antoinette – Covent Garden (café, tartines…)
  • Pear Tree Café – Battersea Park
  • The Duke of Wellington – Portobello Road, Notting Hill
  • The Salisbury – St-Martin Lane
  • The White Horse – Newburgh Street, Soho

Définitivement fermés :

  • Paramount (cocktails €€€ et tenue « correcte » exigée !).

VI. Musées, monuments et autres points d’intérêt

Impossible de s’ennuyer quand on va à Londres car il y a un paquet de choses à faire. Voici une liste de points d’intérêt (monuments, musées – gratuits pour la plupart -, marchés, parcs, quartiers touristiques, etc) qu’on vous suggère d’aller voir.

  • Abbey Road + Abbey Road Studios
  • Battersea Park
  • Battersea Power Station
  • Barbican Conservatory (vérifier les horaires en ligne)
  • Big Ben and UK Parliament
  • Borough Market
  • British Museum (prévoir entre une demi-journée et une complète)
  • Camden Town (Camden Lock, Camden Stables Market, etc)
  • Canary Wharf (shopping & pour la vue et les gratte-ciel)
  • Carnaby Street (shopping – perpendiculaire à Regent’s Street)
  • Carnaby Street: Kingly Court
  • Covent Garden (principalement pour le shopping)
  • Graffiti Tunnel « The Tunnel »
  • Greenwich (University, Park, Observatory ext.)
  • Hay’s Galleria (shopping)
  • Hampstead Heath (accessible en Underground+Overground)
  • Hampstead Heath Bathing Ponds
  • Harrods (pour voir des objets bling-bling très chers)
  • Hill and Pergola gardens, Hampstead Heath
  • Holland Park
  • Hyde Park et Kensington Gardens
  • Kew Gardens (jardins botaniques royaux)
  • Isle of Dogs
  • Little Venice
  • London Zoo (prévoir une journée)
  • Madame Tussaud’s (attention, pas exclusif et cher !)
  • National Gallery (si vous aimez la peinture)
  • Natural History Museum (si vous aimez l’histoire)
  • Neal’s Yard – Seven Dials
  • Notting Hill – Portobello’s Road Market
  • Oxford Circus, Oxford Street, Regent’s Street (shopping)
  • Piccadilly Circus
  • Regent’s Park
  • Richmond Park
  • Seven Dials Market
  • Soho
  • Saint-James Park + Buckingham Palace (et la relève de la garde)
  • Saint-Paul’s Cathedral & la galerie des murmures (cher)
  • Seven Dials
  • Southbank Centre, Millenium Bridge, London Eye
  • St. Dunstan in the East Church & Garden
  • Tate Modern
  • The Monument
  • Tower Bridge
  • Tower of London
  • Trafalgar Square
  • Victoria & Albert Museum

VII. Événements

Que faire à part visiter l’un ou l’autre musée ? Divers événements ont lieu à Londres, notamment pendant les fêtes, comme dans toute grande ville.

Feu d’artifice du Nouvel-an (New Year’s Eve Fireworks)

S’il y a bien quelque chose à voir, c’est le feu d’artifices du nouvel-an. L’occasion d’aller fêter la fin de l’année en présence des petits anglais dans une ambiance plus que festive. L’accès était, en 2019 de 10£ / personne, peu importe la zone choisie. Pour en profiter pleinement, l’idéal est de se positionner face à la grand roue (Coca-Cola London Eye) ou de côté, vers le milieu du pont de Westminster par exemple.

L’achat de tickets est autorisé pour les non-résidents. Ceux-ci sont envoyés suffisamment tôt par la poste. Il faut, pour bien faire, s’inscrire à la newsletter du site London.gov.uk.

L’organisation peut être bancale, comme dans tout événement. Le 31 décembre, la circulation au centre de Londres est modifiée, et les trajets de métro et bus sont adaptés, certaines stations carrément fermées. Ainsi il faut sortir à l’endroit indiqué sur le ticket et suivre le chemin fléché jusqu’à la zone de couleur assignée. Bien sûr il n’est pas impossible que l’itinéraire soit modifié au dernier moment. Il faut donc bien suivre les instructions du staff présent à chaque carrefour. Et surtout ne pas hésiter à poser des questions. Quant au retour attendez-vous à devoir faire la file à la station de métro ou pour prendre les bus les plus proches.

Liens utiles

  1. Photos de notre nouvel-an à Londres 2016-2017
  2. Photos de notre nouvel-an à Londres 2019-2020
  3. London New Year’s Eve Fireworks 2022-2023

Winter Wonderland, Hyde Park

Pendant les fêtes de fin d’année, une partie de Hyde Park (parce que oui, c’est grand) est prise d’assaut par des infrastructures imposantes : attractions pour les petits et grands, chalets décorés et illuminés proposant nourriture, boissons, bijoux et vêtements divers, patinoire… Dommage que le « look » soit un peu plombé par les plateformes au sol, qui deviennent rapidement boueuses au fil du passage des gens.

Bien sûr vous remarquerez vite les prix fous dignes des grandes villes. Un vin chaud peut atteindre les 4,5£ à 5£, tout comme d’autres alcools tels que la bière. Les accès aux patinoires placées un peu partout dans la ville sont toujours au même prix et attention, pour une demi-heure de glace en heure pleine, il faudra mettre la main au porte-feuille (dans les environs de 18£ / personne, si mes souvenirs sont bons).

Liens utiles

  1. Photos de notre matinée à Winter Wonderland
  2. Site officiel de Hyde Park Winter Wonderland

VIII. Hôtels et autres logements

Pour se loger à Londres on peut envisager plusieurs solutions : auberges de jeunesse, B&B, ou hôtels. Sont repris en pourpre les alternatives comme Airbnb.

  • Danubius Regent’s Park – Marylebone
  • Mélia White House Hotel – Marylebone
  • Novotel Paddington. – Paddington
  • Studios 2 Let – Cartwright Gardens, Bloomsbury
  • 19 Linden Gardens (multiples studios Airbnb – lien)
  • Double Room – Edgware Road (Ingrebourne House – Airbnb)