[Écosse] Edimbourg : Royal Botanic Garden, Calton Hill

Pour notre dernière journée à Édimbourg et avant notre road trip, nous avons décidé d’aller visiter le jardin botanique. Contrairement à d’autres parcs et jardins, l’entrée de celui-ci est gratuite. Il faudra cependant débourser 7£ en tant qu’adulte afin de visiter les serres. Ce prix comprend un don fait au jardin, ce que nous encourageons bien sûr à faire (le prix standard étant de 6,30£).

Le jardin est situé dans le quartier d’Inverleith. Nous entrons donc par la barrière Est dont l’accès se fait depuis la route B901. Nous débutons notre promenade en passant à côté du lac en direction des serres.

On trouve avant les serres un fossile d’arbre, un reste de la période Carbonifère il y a près de 340 millions d’année. Il a été découvert à Craigleith. On peut voir également une racine – elle aussi fossilisée – de Lepidodendron, un arbre pouvant grimper jusqu’à 45 mètres de haut.

Les serres sont découpées en plusieurs zones. Ci-dessus la “Plants & People House“. Au centre une mare avec des nénuphars géants, notamment entourée d’une végétation de forêt tropicale humide et de plantes utiles au niveau “économique” (sucre, bananes, riz…).

Il est très facile, si on ne prévoit pas de lire toutes les descriptions, de visiter l’entièreté des serres et dans ce cas de passer dans toutes les zones avant de ressortir. Ci-dessus, il s’agit de la “Arid Lands House” qui vous transportera dans les régions désertiques du monde. On y trouve des cactus ainsi que de nombreuses plantes qui ont su s’adapter et montrer une tolérance aux conditions de sécheresse, comme l’Aloe ou l’Agave.

Hors des serres nous continuons notre promenade Queen’s Mother Memorial Garden. Les quatre coins du jardin représentent les “4 coins du monde” pour refléter l’amour de voyager de la reine mère. Au centre on y trouve un labyrinthe.

Ci-dessus à droite vous pouvez apercevoir la haie nommée “Beech Hedge“. Elle fait 8m de haut et 165m de long. Tout au long de celle-ci, les plantes ont été disposées selon un schéma de couleurs. La bordure démarre et finit dans les tons bleus et mauves, et passe par des tons de rouge et jaune.

A voir également : le “Rock Garden” qui offre le plus haut point de vue du jardin botanique et un très grand nombre de plantes originaires de montagnes partout dans le monde. Nous terminons notre visite par cette section pour ensuite rejoindre la sortie Est (qui était notre point d’entrée donc). Après un petit détour par le centre nous prenons notre courage à deux mains pour grimper jusqu’à Calton Hill, où se trouve notamment l’observatoire, le monument national d’Écosse et un monument dédié à l’amiral Nelson, en forme de tour.

Ci-dessus l’observatoire. Il servirait désormais de lieu d’exposition.

Un peu plus loin on peut grimper sur les marches du monument national d’Écosse, dont la construction a été commencée en 1826. En 1829 les travaux sont interrompus. L’édifice est depuis lors resté inachevé. Grâce à cette imposante structure, la ville aurait reçu le surnom d’ “Athènes du Nord“. Original !

Pour clôturer la journée nous décidons de nous installer au café derrière l’observatoire afin de grignoter et boire un petit cidre. Nous profitons également de la vue sur la ville et du coucher de soleil… C’est reposant. La prochaine étape : Oban, en passant par le Loch Lomond !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *