[London 2019] Hill Garden & Pergola, Camden Town, Covent Garden

L’année touche bientôt à sa fin, mais nous profitons des derniers beaux jours de 2019 pour découvrir la deuxième partie du parc de Hampstead Heath. En effet lors de notre dernier passage dans le nord de la ville nous avions vu la Kenwood House ainsi que les Bathing Ponds, qui se trouvent côté est du parc. Comme on peut le constater sur la carte c’est un vaste espace vert pour de nombreuses balades. C’est aussi une magnifique journée pour se rendre du côté du marché de Camden Lock et de Covent Garden, avec cette fois deux petites nouveautés: Neal’s Yard et The Seven Dials. C’est parti!

Après un bon petit déjeuner cette fois pris dans notre studio, nous prenons le métro jusqu’à Hampstead. De là nous empruntons les petites rues, en passant devant Fenton House, pour enfin arriver à l’entrée du parc sur West Heath Road. Nous remontons les sentiers vers le nord pour enfin arriver devant The Hill and Pergola. A la fin du printemps ces jardins sont beaucoup plus fleuris, avec du jasmin notamment mais aussi de la glycine.

Nous entrons par les jardins en contrebas puis montons un escalier en spirale pour arriver sur cette longue terrasse. La pergola, monument classé, a été construite au début du 20ème siècle pour séparer la maison connue sous le nom de “The Hill” et les jardins. Avant seul un chemin ouvert au public permettait de marquer cette séparation.

Avant de quitter la pergola vers l’ouest du parc on peut observer la fameuse Inverforth House, qui s’appelait autrefois “The Hill“. Construite aux alentours de 1779 elle a notamment servi d’hôpital spécialisé dans l’orthopédie. Aujourd’hui on y trouve sept appartements et deux maisons.

Les jardins appartiennent désormais à la City of London. Si vous aimez l’histoire, découvrez-en plus en suivant ce lien.

Nous terminons notre balade dans les jardins en passant devant ce bassin d’eau. Nous empruntons ensuite les escaliers droit devant pour ressortir du parc par Inverforth Close. Nous continuons sur la A502 jusqu’à la station de métro pour nous rendre jusque Camden Town. Cette petite promenade aura duré presque deux bonnes heures mais il y a moyen de s’attarder beaucoup plus en allant voir l’enclos des cerfs de Golders Hill par exemple.

15h15: nous voici à Camden Town, où il y a foule comme d’habitude. La rue principale est noire de monde. Pas facile de prendre une photo sans gêner.

On s’émerveille comme à chaque fois devant les façades atypiques des nombreuses boutiques. C’est un peu moins le cas des voitures qui doivent redoubler d’attention.

Nous traversons donc le canal via Camden High Street et tournons à gauche au niveau de la boutique de jus d’orange, en direction de la cour où l’on retrouve tout ce qui touche à la street food (plus précisément le KERB street food market) Il commence à faire faim…

On se fait donc plaisir avec des pâtes fraiches, tournées dans une roue de fromage. Merci The Cheese Wheel, c’est un délice.

Pour digérer nous nous baladons dans les allées du marché, ici on retrouve les échoppes qui vendent des accessoires divers et variés mais aussi liés à la mode.

Ils ont fait fort avec ces parapluies colorés! Cela donne un certain charme supplémentaire au lieu, surtout qu’il fait très beau.

Une heure après notre arrivée il est bientôt temps de quitter les lieux car nous avons encore des choses à voir. On fait d’abord un dernier tour notamment pour acheter de la pâte à cookie chez Naked Dough. On passe d’abord devant la fameuse statue d’Amy Winehouse, qu’il n’est plus utile de présenter, ainsi que devant l’extravagante boutique Cyberdog après notre achat. Nous décidons de prendre un verre mais finalement après quelques minutes de réflexion nous retournons prendre un bus sur Chalk Farm Road pour aller dans le centre. Il sera toujours bien temps de se trouver quelque chose du côté de Covent Garden.

Nous arrivons en bus sur Charing Cross Road, ce qui n’est pas très loin à pieds de notre prochaine destination : The Seven Dials. Il s’agit de 7 routes qui se rejoignent mais plus globalement le nom désigne la zone qui comprend pas mal de boutiques. On peut admirer un rond-point où convergent ces routes, au centre duquel se trouve une colonne.

Au centre on retrouve donc The Seven Dials monument. Cette colonne a été dessinée par Thomas Neale vers 1690. On retrouve des cadrans solaires sur le sommet de celle-ci.

Nous ne connaissions pas vraiment cet endroit pourtant nous sommes venus plusieurs fois du côté de Covent Garden. C’est grâce au blogueur The Suitcase Monkey que nous découvrons The Seven Dials mais aussi cette petite place retirée : Neal’s Yard. Cet espace coloré – entre Short’s Garden et Monument Street – regorge de boutiques, cafés et restaurants. C’est ici qu’on peut manger des pizzas gigantesques (peut-être en aviez-vous déjà entendu parler).

Vous pourrez donc découvrir Homeslice London qui propose des pizzas de 20″ mais que l’on peut aussi déguster par tranche. Si au début on pense que c’est cher, on comprend vite le prix vu la taille de ce qu’on découvre dans notre assiette. On en profite pour prendre un peu de bière en mangeant.

Nous terminons de manger et réglons l’addition, pour ensuite nous rendre à Covent Garden, le célèbre marché couvert. Il est plus ou moins 18h30. L’ambiance des fêtes de fin d’année est toujours bien présente.

Du côté de St Paul’s Church on peut toujours contempler le majestueux sapin.

Nous pénétrons dans le marché couvert par l’Apple Market.

Dans l’allée centrale on peut découvrir cette représentation de Covent Garden faite tout en biscuit, réalisée par The Biscuiteers. Le niveau de détail est impressionnant. Même les noms des boutiques sont écrits en glaçage royal. Miam!

On se retrouve alors dans la dernière allée, la plus large car elle est divisée en deux par un étage inférieur où l’on retrouve des cafés mais aussi des boutiques. Nous décidons de prendre une boisson chaude avant de rentrer.

Installés à une table de Chez Antoinette c’est un chocolat chaud que je choisis. Sur les chaises on retrouve des plaids que l’on peut utiliser pour avoir un peu moins froid. L’établissement propose aussi de la petite restauration dont des tartines.

Cela nous a donné assez d’inspiration pour faire un petit tour chez Whittard. Nous repartons chacun avec un petit souvenir… à boire tranquillement.

Une dernière photo avant de rentrer se coucher: le Jubilee Market et au fond à gauche, le London Transport Museum. Nous décidons de reprendre le métro à la station sur James Street malheureusement la file pour les ascenseurs est bien trop longue. Direction Tottenham Court Road ce qui nous permet d’être sur la bonne ligne pour rentrer à Notting Hill.

Une fois rentrés dans notre petit studio nous ouvrons la petite bière achetée le premier jour à Kew Gardens. Rien de tel qu’un dernier petit plaisir pour clôturer cette journée déjà bien remplie. Nous avons été surpris par son goût, bien moins amer que ce que la couleur suggère.

Le dernier jour de l’année 2019 sera principalement consacré au sud de la Tamise et malheureusement la météo n’annonce pas une journée aussi clémente. Dommage! Espérons une accalmie pour le feu d’artifices.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *