[Pairi Daiza] On a testé le resort pendant le Covid: découverte de la Native House

Rouvert depuis février 2021, le parc Pairi Daiza permet à nouveau de profiter de ses infrastructures. Cela inclut le resort, qui comprend des logements dans deux “nouveaux” mondes : la Terre du Froid et la Dernière frontière. En cette période de Covid, nous avons décidé de partir à la découverte de la Native House, un logement tout confort pour 4 personnes minimum.

tipi resort pairi daiza

Lorsqu’on arrive au domaine de Pairi Daiza, il faut suivre la direction du ” Parking Hôtels”. Une fois la voiture garée nous nous dirigeons vers l’accueil. Passage obligatoire par une tente à l’extérieur où l’on scanne le code-barres de notre réservation. La suite du check-in se fait à l’intérieur des tipis.

Remise des bracelets et accès au parc

Après quelques explications très claires, on récupère ainsi les bracelets qui permettent d’accéder au logement (disponible dès 15h) ainsi qu’une carte du parc, deux cartes-cadeaux de 20 euros chacune, ainsi que le menu pour le souper, qui est inclus dans le prix. Les bagages sont pris en charge par le personnel hôtelier. Il ne faut pas les trimballer dans tout le parc.

hotel resort pairi daiza

Nous empruntons alors le chemin dédié aux résidents pour accéder au parc. On arrive alors face à l’hôtel The Paddling Bear, qui abrite notamment la réception pour tous les logements de la Dernière frontière ainsi qu’un restaurant (actuellement fermé). Première étape de notre journée : déposer le papier avec nos choix de plats pour le souper. Pairi Daiza a également adapté la formule. Les restaurants étant fermés jusqu’au 9 juin en Belgique (à l’exception des terrasses), les repas sont livrés directement dans les chambres ou dans votre logement.

village resort pairi daiza

Nous avions donc réservé une Native House. Celles-ci se trouvent dans ce qu’ils ont appelé le Native Village. Il offre aux résidents une vue sur les ours noirs mais surtout permet de dormir aux côtés des daims, qui se baladent dans cette zone. On y trouve dix petites maisonnettes en bois naturel brossé. Chacune offre une superficie de 101 m², une terrasse de 21 m², et a une capacité de maximum 6 adultes, 2 enfants et un bébé.

Découverte du logement

Après une première demi-journée très agréable dans le parc, nous retournons faire la découverte de la Native House.

Les bracelets distribués disposent tous d’une puce. Celle-ci permet d’ouvrir la porte du logement mais aussi d’activer l’électricité de la maisonnette. Nous rentrons donc dans la Native House numéro 9. Waw! Nous sommes impressionnés par l’intérieur très chaleureux. On arrive directement dans le séjour, composé du salon et de la salle à manger. D’immenses troncs de cèdre rouge traversent le logement de part et d’autre. On retrouve une table en bois avec deux bancs, un canapé-lit ainsi qu’un fauteuil et une table basse. Sur la gauche on dispose d’une kitchenette avec deux micro-ondes, une machine à café (capsules) et un évier pour faire la vaisselle. On peut accéder à la terrasse via une porte coulissante qui fait presque toute la longueur du séjour.

Les deux chambres se trouvent au fond de la maison. Elles sont identiques. Le lit est composé de deux matelas, très confortables. Tous les draps sont fournis et un peignoir est mis à disposition pour chaque adulte. Chaque chambre est également équipée d’une télévision suspendue face au lit.

Le grand luxe

On peut le dire, les prestations proposées par Pairi Daiza sont au top. La propreté est au rendez-vous, et les équipements sont de qualité. Le grand luxe quoi…

En effet, en plus de disposer d’un premier WC séparé, la très grande salle de bains est équipée d’un bain à bulles avec chromathérapie, une douche à l’italienne avec son puits de lumière, une simple vasque (dommage pour tonton Plaza), et enfin un second WC. Le gel douche et le savon pour les mains sont fournis, ainsi que les essuies.

Ci-dessus la fameuse baignoire.

Les repas

Le prix du séjour inclut le repas du soir mais aussi le déjeuner. Ceux-ci se prennent habituellement à l’Octopus, le restaurant du The Paddling Bear (menu à la carte) ou éventuellement en room-service.

Évidemment, à cause des restrictions imposées, les repas vous sont livrés et peuvent alors être réchauffés au micro-ondes. Les équipes du soir passent vers 20h pour déposer une ou plusieurs boites en fonction du nombre de repas réservé. Attention : les assiettes et couverts fournis, ainsi que les contenants en verre, doivent être rendus. Il suffit simplement de remettre le tout dans chaque boite et de déposer celles-ci à l’extérieur.

Même système pour le déjeuner. Le personnel passe tôt (8h30) afin de déposer les boites. Chaque personne en reçoit une. On trouve à l’intérieur de celle-ci un déjeuner bien copieux: un fruit, un croissant, un pain au chocolat, un yaourt aux fruits, des pains et de la charcuterie, du chocolat à tartiner, un petit pot de confiture, un œuf dur et enfin un jus (orange, poires…). Tout le monde ne reçoit pas strictement la même chose, donc on peut éventuellement échanger avec son voisin.

Au final, que comprend le prix du séjour?

On peut le dire : Pairi Daiza sait comment gâter les visiteurs. Bien sûr, le prix est élevé, mais comprend tout ce qui suit :

  • Une entrée par personne et par jour, avec accès au parc dès 9h du matin (au lieu de 10h) ;
  • Accès aux deux mondes “La terre du Froid” et “La dernière frontière” et ce 24h sur 24 ;
  • Les repas du soir et le déjeuner ;
  • Le Wi-Fi dans le logement et le parc ;
  • Dans le logement : thé, café, softs, linge de lit, essuies.

Chaque Native House offre un certain nombre de prestations et services qui sont détaillés sur le site officiel.

Le logement est accessible dès 15h le premier jour, et doit être libéré à 11h le dernier jour.

Retrouvez plus d’informations sur le resort ici.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *