[Solières] À la recherche d’ail des ours!

Après quelques recherches sur internet, nous découvrons qu’il est possible de trouver de l’ail des ours du côté de Ben-Ahin (Huy). Il existe une randonnée d’une durée totale 2h30 dans le Vallon de la Solières (la rivière). Celle-ci prend source dans le bois de Perwez et se jette dans la Meuse. Si vous n’aimez pas marcher, rassurez-vous, on trouve déjà la plante en nombre avant même de commencer la promenade.

solières ail ours

On laisse donc la voiture au parking situé Rue de la poudrerie – 4500 Huy, en provenance de la N90 “Huy-Andenne”. En perpendiculaire à la nationale, la fameuse rue n’est pas facile à repérer. Celle-ci longe la brasserie Elysée-Beaufort.

solières ail ours

La randonnée est disponible sur le site Visorando et dans l’application pour smartphone. La fiche PDF peut également être téléchargée, seul votre e-mail sera nécessaire pour recevoir celle-ci. Nous décidons de repérer les lieux sans faire la boucle complète. Pendant quelques minutes on longe donc le ruisseau en le laissant sur notre gauche. Au bout d’un instant on arrive à un embranchement. En allant à gauche on peut rejoindre les anciens bâtiments qui constituaient la poudrerie, mais nous prenons à droite comme recommandé par le site.

solières ail ours

Sur le chemin on profite d’une petite pause photo pour admirer la vue qui donne notamment sur la route menant à l’ancienne poudrerie. Nous en parlions plus haut. À plusieurs reprises nous trouvons de l’ail des ours. Nous dépassons ensuite deux bâtiments de la poudrerie que nous apercevons en contrebas. Après deux masses rocheuses de part et d’autre du Ravel nous rejoignons le ruisseau via un sentier descendant.

solières ail ours

Nous prenons donc directement sur notre droite lorsque nous nous trouvons devant le mur de la poudrerie.

Avant de passer à gué le ruisseau nous passons devant des centaines de plants d’ail des ours. Nous imaginons ce que cela pourrait donner une fois ceux-ci en fleur. C’est parti pour la cueillette !

La promenade se poursuit cette fois en laissant le ruisseau sur notre droite. Quelques mètres plus loin on voit sur notre gauche un sentier dont la montée est assez raide. Un câble – ou plutôt un tuyau d’arrosage fixé à des piquets – permet de s’aider jusqu’au Trou Manto. Et bien sûr, j’ai testé pour vous… j’ai failli crever.

La première étape est l’entrée de la grotte du Trou Manto. La visite doit se faire avec un guide. Le site Visorando recommande de continuer à grimper, car il y a d’autres choses à voir (la Caverne des Romains notamment). Déjà au bout de ma vie je suis donc redescendu… non pas sans mal.

Avant de faire demi-tour pour rejoindre la voiture nous prenons une photo de la cascade au loin. Malheureusement un arbre était tombé et il était compliqué de se rapprocher. Nous revenons donc sur nos pas et une fois repassés à gué le ruisseau, nous remontons le sentier et repartons en sens inverse, vers le parking. Le Vallon de la Solières est en tout cas une très belle découverte. La province de Liège propose des promenades et randonnées intéressantes et agréables à faire. Nous y retournerons sans doute dans une quinzaine de jours si le temps est aussi clément.

Plus d’informations

Découvrez aussi…

 



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *