[Anhée] Découverte des Jardins d’eau d’Annevoie

Ce samedi d’automne nous avons décidé de sortir un peu. Nous partons donc à la découverte des jardins d’eau d’Annevoie, situés dans la commune d’Anhée entre Yvoir et Profondeville (province de Namur). Depuis Namur il suffit de suivre la N92 le long de la Meuse en direction de Dinant. Quelques kilomètres avant vous apercevrez des panneaux fléchés. Suivez la N932 pendant environ 500 mètres. Le parking se trouvera sur votre droite.

découverte jardins eau Annevoie

On traverse donc le passage pour piétons qui se trouve face à la brasserie – actuellement fermée à cause des restrictions Covid – puis on longe le bâtiment jusqu’à l’entrée plus bas. Nous faisons donc la file et avons déjà un petit aperçu de ce qu’offrent les jardins avec ce grand étang. Au bout d’une dizaine de minutes nous entrons dans le bâtiment qui fait également office de magasin-souvenirs. Le prix pour un adulte est de 9,50 €, de 6,50 € pour les étudiants et 5,50 € pour les enfants (consulter les informations pratiques).

découverte jardins eau Annevoie

Le parcours est fléché et le plan fourni – disponible en plusieurs langues – est très clair. La carte reprend les points d’intérêt principaux et donne une petite explication pour certains d’entre eux. Nous longeons donc quelques bassins d’eau et quelques fontaines, en direction du château.

découverte jardins eau Annevoie

Au bout de quelques minutes on arrive devant le Grand Cracheur, dont le jet atteint une hauteur de +- 7 mètres. Cette fontaine est alimentée par le grand canal se trouvant dans la partie supérieure des jardins. L’exploit réside dans le fait qu’il n’y ait aucune pompe!

découverte jardins eau Annevoie

Le parcours nous fait faire un détour par la Cascade française. Elle constitue la partie la plus ancienne des jardins. Dans notre dos nous pouvons de nouveau observer le Grand Cracheur.

découverte jardins eau Annevoie

Nous arrivons alors face à la Cascade anglaise. Elle est décrite dans le plan comme une imitation parfaite de la nature. Sa création est due à des descendants de la famille.

découverte jardins eau Annevoie

Nous arrivons maintenant au château mais nous nous attardons d’abord sur cette structure en face, le Buffet d’eau. Ces marches d’eau sont considérées comme étant uniques en Belgique si pas en Europe. Comme le Grand Cracheur, elles sont alimentées uniquement par le grand canal, et ce depuis 1760. En hauteur on peut observer une statue des dieux Neptune et Amphitrite. Bien sûr on pourra les voir de plus près dans la suite de la balade.

Le magnifique temps de ce samedi d’automne permet au château de se refléter sur le plan d’eau. La façade côté jardins est le témoin de la construction en plusieurs époques, dont l’une date de 1627 comme l’indique le site. Pour la petite histoire, comme le plan le précise, le bâtiment a d’abord été la propriété de la famille Halloy jusqu’à ce qu’il devienne celle de Jean de Montpellier en 1696.

Nous faisons le tour du long bassin d’eau et passons devant le Miroir avant de nous diriger vers le potager.

On trouve de tout dans le potager : du kale, des choux de Bruxelles, des épices et plantes aromatiques diverses, du kiwi, et encore bien d’autres choses.

On en profite pour mettre en valeur les couleurs de l’automne…

Nous descendons ensuite vers l’Allée française et poursuivons notre chemin vers une fontaine où on retrouve deux cygnes bien calmes. Il s’agit en fait du bassin de l’Artichaut. Nous nous permettons une petite pause pour profiter un peu du décor avant de repartir vers l’allée des soupirs, la fontaine de l’Amour, et le salon du Sanglier qui est actuellement en cours de rénovation.

Et voici donc le petit canal qui fait tout de même 168 mètres de long. On peut observer à nos pieds les nappes d’eau, qui sont évidemment plus esthétiques en se positionnant de l’autre côté. Mais on ne peut pas tout vous montrer…

Nous nous dirigeons alors vers la partie supérieure des jardins en passant tout d’abord à côté de la crypte où reposent en paix Charles-Alexis de Montpellier ainsi que ses descendants. Quelques mètres plus loin se trouve le rocher de Neptune, malheureusement celui-ci est également en cours de rénovation. Nous grimpons donc le sentier pour arriver face au grand canal. Il est intéressant de noter que la source se trouve sur l’autre versant de la vallée. Les conduites qui acheminent les eaux font au moins 1 kilomètre. Le canal alimente les différentes fontaines que l’on croise sur notre chemin, dont le Grand Cracheur.

Au bout du grand canal nous redescendons par l’allée des fleurs… sans fleurs (nous sommes en automne tout de même!). Nous contournons ensuite l’étang par la droite. On croise sur notre chemin le moulin qui a été transformé en gîte pour les grands groupes de visiteurs. Le parcours se termine là où il a commencé : par la boutique de souvenirs. Voilà qui clôture notre découverte des jardins d’eau d’Annevoie. Nous y reviendrons sans doute. J’imagine que le mois de mai doit être une période idéale pour voir les jardins fleuris.

Plus d’informations

A découvrir dans la province de Namur



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *